Le BIM, c’est quoi ?

Le BIM, c’est quoi ?2017-08-04T16:42:37+00:00

Les entreprises de construction subis­sent de plus en plus de contraintes dans la réalisation de leurs projets : les délais d’exécution sont de plus en plus courts, la qualité doit être améliorée en permanence et les budgets sont bien souvent restreints. Il arrive en outre que les travaux ne se déroulent pas comme prévu. Ceci est généralement dû à un processus très fragmenté, à des problèmes de communication entre intervenants et à un degré de technicité croissant. Cette problématique peut être résolue grâce au BIM. Celui-ci permet en effet une meilleure organisation du processus de construction et une collaboration basée sur l’utilisation de maquettes numériques qui peuvent être échangées entre les partenaires.

1 | Evolution du processus de construction vers le BIM.

Qu’est-ce que le BIM ?

Que signifie BIM ?

BIM signifie habituellement Building Information Modelling (c’est-à-dire la réalisation de maquettes numériques) ou Building Information Model (la maquette numérique elle-même). Cette maquette numérique, qui est la représentation virtuelle d’un ouvrage, intègre des vues géométriques ainsi que diverses informations. Elle est constituée d’objets (fenêtres, toiture, murs) auxquels sont associés des informations concernant notamment leurs caractéristiques techniques et leurs relations avec d’autres objets.

Outre les deux significations précitées, l’acronyme BIM renvoie de plus en plus souvent au Building Information Management, autrement dit à la gestion et à l’échange d’informations.

En quoi consiste le BIM ?

On le voit d’emblée, il n’existe pas de définition univoque du BIM : chacun comprend ce concept à sa manière, en fonction des possibilités et des avantages que celui-ci a à lui offrir. Ainsi, pour certains, le BIM servira exclusivement à réaliser des maquettes de bâtiments 3D dans le but de produire des plans ou de calculer des quantités de matériaux. D’autres y verront l’opportunité d’anticiper les erreurs et d’y remédier directement sur ordinateur et non plus sur chantier. Pour d’autres encore, le BIM ne représentera rien de plus qu’un logiciel permettant de réaliser des maquettes numériques. Bien qu’aucun de ces points de vue ne soit faux en soi, ils ne tiennent compte que d’un seul aspect du BIM.

Le BIM, c’est bien plus que ça. Il s’agit en effet d’une méthode qui permet d’échanger des données entre les différentes parties impliquées dans un projet de construction. Cet échange se fait en organisant le processus de façon structurée, mais aussi en réalisant et en partageant des maquettes numériques entre partenaires. Celles-ci pourront être utilisées pour extraire diverses informations. L’ensemble permettra de concevoir le projet, mais aussi de préparer l’exécution, qui peut se faire de façon virtuelle, avant d’entamer la phase d’exécution réelle.

Objectif du BIM

Le BIM est considéré comme une manière de mener à bien des projets (en anticipant les difficultés souvent rencontrées en phase d’exécution), une méthode où l’échange d’informations occupe une place centrale. Le BIM n’est donc pas un objectif en soi, mais une méthode de travail collaborative et efficace nécessitant l’engagement de tous les acteurs.