Description du projet

CONTEXTE SPATIAL

Le centre de soins résidentiels existant est situé sur le vaste domaine verdoyant des sœurs de l’Annonciade d’Herverlee. Outre ce centre, le domaine abrite également une crèche, une école primaire, une école secondaire avec un internat, deux départements des University Colleges Leuven-Limburg (UCLL), un couvent et une entreprise agricole. L’implantation sur ce site de 60 hectares est unique, mais les anciens bâtiments sont vétustes et ne répondent plus aux attentes actuelles en matière de soins résidentiels. C’est la raison pour laquelle ils sont remplacés par un nouveau bâtiment pouvant accueillir un centre de soins résidentiels de 96 chambres et 27 logements avec assistance indépendants.

PROJET

La vision du maître d'ouvrage en matière de soins privilégie un fonctionnement en petits groupes de vie de huit résidents. Le bâtiment a tout de même été conçu de manière à ne pas exclure un fonctionnement à grande échelle :

• pour simplifier l’organisation et la gestion du bâtiment, • en raison de la réalité économique, le secteur des soins étant confronté à une grave pénurie de personnel, • pour répondre aux profils de soins variés des résidents.

Le pivot du bâtiment est un axe de dix mètres de large du sud-est vers le nord-ouest, parallèle aux autres bâtiments du domaine. Cet axe relie l’entrée principale et la zone accessible au public aux différentes unités de vie. Les volumes abritant les chambres et les logements avec assistance y sont attenants, de part et d’autre. Par niveau de construction, on peut ainsi travailler avec des groupes de 8, 16 ou 32 personnes. Le bâtiment comporte également différents accès, de sorte que chaque groupe de vie de huit personnes peut fonctionner de façon indépendante.

La forme du terrain, la nécessité de procéder phase par phase et la proximité d’un patrimoine historique ont rendu le défi encore plus grand. En effet, le terrain est en grande partie occupé par les bâtiments du centre actuel. Ceux-ci sont occupés et ne pourront être démolis que lorsque les résidents auront déménagé dans la nouvelle construction. C’est pourquoi le bâtiment sera construit en deux phases.

MATÉRIALISATION

Le contexte historique du site et l’environnement verdoyant ont déterminé le choix des matériaux. On utilise ainsi des matériaux au caractère très naturel, comme l’acier Corten, pour ériger le bâtiment dans ce paysage verdoyant. Des perforations et des impressions ajoutent une référence subtile à l’école adjacente de style néogothique.

Pour l’exécution de l’axe central abritant les espaces de vie et le couloir principal, le choix s’est porté sur des matériaux les plus transparents possibles. Les volumes contenant les chambres sont dotés de façades en briques leur conférant un caractère plus fermé.

DURABILITÉ

Le maître d'ouvrage accorde une grande importance à la durabilité et a opté pour un bâtiment basse énergie. Ce choix a un impact à la fois sur les matériaux utilisés (grandes épaisseurs d’isolation, triple vitrage...) et sur les techniques choisies. L’activation de la masse thermique du béton, une zone géothermique, un système de chauffage au poêle à pellets, des chauffe-eau solaires et des panneaux photovoltaïques sont quelques exemples de techniques utilisées.

Données du projet

Localisation:
Heverlee
Type de projet:
Nouvelle construction
Type de construction:
Santé publique (hôpital, maison de repos, ...)
Maître d’ouvrage:
ASBL Centre d'Hébergement et de Soins de l'Annonciade d'Heverlee
Architecte(s):
ASSAR LLOX ARCHITECTS
Partenaires du projet:

Stabilité : Fraeye & Partners
Techniques : Boydens Engineering
Paysage : OMGEVING
Entrepreneur-pilote : TV Willemen – Van Roey

Superficie:
10.000 m² <...<25.000 m²
Coût du projet:
€ 10.000.000 <...< € 25.000.000
Date de début du projet:
2015
Type de contrat:
Traditionnel

Utilisation BIM

Niveau de BIM:
Niveau 1 (la maquette numérique isolée)
Type de plateforme de partage des données:
Site internet ASSAR LLOX

Utilisateurs BIM

Architecte(s):

Revit

Ingénieur(s) de stabilité:

Nemetschek Allplan

Ingénieur(s) de techniques spéciales:

Revit, DesignBuilder et Energyplus

Entrepreneur(s):

Revit

Description du BIM

Application du BIM:

Le processus de conception du centre de repos résidentiels de l’Annonciade est entièrement basé sur le BIM. La maquette numérique réalisée pendant la phase de conception a été construite à partir de différents modèles, par domaine de connaissance :

– Architecture
– Intérieur
– Stabilité
– HVAC/sanitaire
– Electricité
– Paysage

Les différents modèles peuvent être utilisés séparément afin que chaque partenaire du projet puisse travailler indépendamment des autres. Bien entendu, ils peuvent également être combinés afin d’harmoniser les différents domaines et de parvenir à un projet intégré complet. Au sein de l’équipe de conception, le bureau ASSAR LLOX Architects a joué un rôle central dans la coordination des différents modèles.

Sur le chantier, la communication entre les différents partenaires de la construction passe principalement par des dessins en 2D dans la mesure où aucun des exécutants n’est déjà très avancé dans l’application du BIM. La maquette numérique est néanmoins cruciale pour l’équipe de conception si elle veut pouvoir répondre rapidement aux demandes des exécutants et, le cas échéant, fournir des informations et des dessins d’exécution supplémentaires.

Dans le même temps, les exécutants franchissent progressivement le pas vers le BIM pour l’élaboration du dossier as-built. À cette fin, le modèle de conception sert de référence.

Une fois le projet terminé et réceptionné, l’entrepreneur-pilote (gros œuvre-parachèvement) et les entrepreneurs des techniques (sanitaires, HVAC, électricité) délivrent un modèle as-built au format BIM. Contrairement au modèle de conception, ces modèles contiennent toutes les adaptations apportées en cours d’exécution ainsi que les matériaux réellement utilisés, avec des références entre autres à l’installateur, aux spécifications techniques, aux directives en matière d’entretien, etc.

Pour le moment, le maître d’ouvrage n’a pas l’intention de gérer ou de rectifier lui-même activement le modèle BIM après réception. En effet, le coût élevé des logiciels et le manque de savoir-faire pour les exploiter au maximum rendent l’utilisation du BIM encore inaccessible. Toutefois, le modèle pourra certainement servir de document de référence du processus de construction pour la gestion et l’entretien du bâtiment.

Lorsque le bâtiment sera adapté ou rénové au cours de sa durée de vie, ce qui est inévitable étant donné l’évolution rapide du secteur des soins, la maquette numérique constituera en outre une importante plus-value pour l’équipe de conception.

Expérience du BIM:

ASSAR LLOX élabore des modèles BIM dans Autodesk Revit depuis 2010. L’architecture, mais aussi la stabilité et les techniques font l’objet d’une élaboration systématique dans le BIM. Nous sommes ouverts à l’OpenBIM et avons donc de l’expérience dans l’intégration de modèles BIM d’autres logiciels via le format open IFC. Le bureau d’ingénierie Fraeye & Partners dessine ainsi dans Nemetcheck Allplan et ces dessins sont convertis en IFC, établissant ainsi le lien avec le modèle BIM central.

Depuis 2014, un lien direct et dynamique a été établi entre le modèle BIM, le cahier des charges et le métré via le lien cahier des charges du programme Geo.IT, qu’ASSAR LLOX a contribué à développer. Ce lien fait encore l’objet d’améliorations et d’extensions continues.