Commissariat de police VLAS Courtrai

Description du projet

Le projet concerne ici un marché public (CPP) pour la zone de police VLAS, de la région de Courtrai. Le bâtiment proprement dit se compose de deux parties : une partie « bureaux » et un parking à étages. La partie « bureaux » compte 3 niveaux de construction, avec la possibilité d'y ajouter encore un 4e étage. Un espace ouvert ou patio à escalier flottant se situe au milieu du bâtiment. Le dimensionnement de cet escalier a constitué un véritable défi, d’une part pour garantir l’exactitude des calculs et d'autre part dans la recherche d'un bon équilibre entre prix de revient et architecture. Le parking s'étend pour sa part sur 2 niveaux. Au total, il s'agit d’une surface d’environ 16.000 m².

Données du projet

Localisation:
Courtrai
Type de projet:
Nouvelle construction
Type de construction:
Immeuble de bureaux
Maître d’ouvrage:
Politiezone VLAS Kortrijk
Architecte(s):
Bureau d’architecture et d’ingénierie D'Hondt Beyens Goesaert - Goedefroo en Goedefroo
Partenaires du projet:

Stabilité: bureau d’étude Abicon
Stadsbader NV

Superficie:
10.000 m² <...<25.000 m²
Date de début du projet:
2016
Type de contrat:
Design-build-finance-maintain (DBFM)

Utilisation BIM

Niveau de BIM:
Niveau 2 (la maquette numérique collaborative)
Type de plateforme de partage des données:
Tekla BIMsight

Utilisateurs BIM

Architecte(s):

Tekla BIMsight

Ingénieur(s) de stabilité:

Scia Engineer

Entrepreneur(s):

Tekla

Description du BIM

Application du BIM:

Le modèle Tekla servant de base au projet a été établi par l’entrepreneur Stadsbader. Ce modèle a toujours servi de base pour l’échange entre les différentes parties. Il a donc également été transmis à Abicon (ayant pour mission d’esquisser tous les dessins des éléments en acier), qui a continué à dessiner dans Tekla afin de constituer un dossier de production pour tous les dessins des éléments en acier. De même, le modèle a été envoyé au fournisseur des poutres lamellées en bois. Par ailleurs, le modèle Tekla a chaque fois été envoyé aux différentes parties (bureau d’études, architecte, techniques) comme fichier IFC, cet outil permettant de contrôler les dessins. Ce fichier IFC a alors été examiné via Tekla BIMsight, des remarques (« notes ») y étant ajoutées et envoyées telles quelles au dessinateur.
Le caractère novateur de ce projet tient surtout au fait que le modèle complet reprend tous les éléments de stabilité en un modèle unique, quel que soit le matériau : éléments en béton, en acier, en bois y sont dessinés. Les différents fournisseurs des éléments en béton, en acier et en bois ont par ailleurs effectué leurs dessins à partir du même modèle Tekla. Dans ce dossier, plusieurs parties (externes) ont par ailleurs travaillé de manière effective dans le même modèle. Ce faisant, le contrôle des dessins a toujours été assuré via un échange IFC.

Expérience du BIM:

Dans ce projet, la plus-value de l’utilisation du BIM couvre plusieurs aspects. Tout d’abord, le dessin 3D en un modèle unique des différents éléments préfabriqués réduit considérablement la possibilité que des erreurs soient commises. Ensuite, le modèle 3D peut également faire office de dossier as-built. Un troisième avantage tient à la possibilité pour des parties de continuer à travailler en étroite collaboration dans le même modèle. Enfin, un modèle 3D permet de garantir un contrôle plus rapide des dessins, tout en favorisant son exactitude, le maître d’ouvrage disposant par ailleurs d’un modèle 3D pour la gestion ultérieure du bâtiment.

2018-03-13T16:39:10+00:00