Construction d’un immeuble de bureaux

Description du projet

Le projet consiste en un bâtiment de deux étages composé d’espaces polyvalents, de salles de réunion, d’une terrasse ainsi que d’une trentaine de places de parking. Outre l’attention portée à l’implantation du bâtiment et du parking sur la parcelle, un intérêt particulier fut accordé à l’aménagement paysager. Le projet est situé à proximité d’axes routiers importants, dans un quartier où les activités économiques sont en pleine expansion.

Données du projet

Localisation:
Isnes, Gembloux
Type de projet:
Nouvelle construction
Type de construction:
Immeuble de bureaux
Architecte(s):
BSOLUTIONS Architectes
Partenaires du projet:

Mission intégrée réalisée par BSOLUTIONS : Stabilité, Techniques Spéciales, Développement Durable, Coordination sécurité & Santé

Superficie:
500 m² <...<1.000 m²
Date de début du projet:
2016
Type de contrat:
Design-build (DB)

Utilisation BIM

Niveau de BIM:
Niveau 3 (la maquette numérique intégrée)
Type de plateforme de partage des données:
Réseaux

Utilisateurs BIM

Architecte(s):

Autodesk Revit 2016

Ingénieur(s) de stabilité:

Autodesk Revit 2016

Ingénieur(s) de techniques spéciales:

Autodesk Revit 2016

Description du BIM

Application du BIM:

Le projet fut mené à bien en deux phases de travail.

La première phase consistait en la création d’une maquette dans laquelle les acteurs chargés de l’aspect architectural et de la stabilité ont travaillé ensemble. Cette maquette commune, un modèle BIM de niveau 3 sous la forme d’un fichier central, a pour principal avantage le fait que chaque modification traitée par l’un des deux métiers est instantanément transmise à l’autre.

La deuxième phase de travail consistait en la création d’un modèle BIM de niveau 2 pour le travail des techniques spéciales. Pour ce faire, la maquette créée par les architectes et les ingénieurs de stabilité a servi de référence.

La maquette créée par les ingénieurs responsables des techniques spéciales fut ensuite intégrée dans la maquette centrale (architecture/stabilité). Les conflits ont ainsi pu être détectés dans Revit. La précision des deux maquettes Revit (architecture/stabilité – techniques spéciales) a permis d’exporter des métrés et des bordereaux (pour les portes, les châssis, d’équipements) précis. Une estimation plus juste du coût du bâtiment a ainsi été obtenue et la collaboration avec les entreprises soumissionnaires a été améliorée.

Expérience du BIM:

Grâce à ce premier test, nous avons pu étoffer nos ‘gabarits’ pour chaque métier. Ce test nous a également permis de trouver des méthodes de modélisation plus performantes, afin de se rapprocher autant que possible de la réalité de la construction et de produire des métrés plus précis. En parallèle, nous avons pu détecter les failles du logiciel. De plus, la mise en commun des modèles BIM de niveau 2 et de niveau 3 nous a permis de mettre en lumière et de résoudre de nombreux problèmes dès la phase de conception. Le temps consacré à l’élaboration du document BIM nous a permis d’avancer plus rapidement lors des phases suivantes, en particulier pendant la phase d’exécution.

2018-01-23T15:51:33+00:00