Description du projet

Le bâtiment abrite plusieurs surfaces commerciales. Le projet est un ensemble assez complexe de colonnes et de poutres préfabriquées, de murs préfabriqués, comprenant une structure en acier, des hourdis précontraints et des prédalles revêtues d'un crépi de finition. Le bâtiment compte 4 niveaux de construction : garage, rez-de-chaussée et deux étages. Le bâtiment est entièrement cavé. Abicon s'est chargé de l’étude de stabilité et du dessin de la structure en béton préfabriqué.

Données du projet

Localisation:
Sint-Martens-Latem
Type de projet:
Nouvelle construction
Type de construction:
Immeuble de bureaux
Maître d’ouvrage:
Latem Experience Center
Architecte(s):
De Groeve Michel bvba
Superficie:
2.500 m² <...<5.000 m²
Date de début du projet:
2016
Type de contrat:
Design-build (DB)

Utilisation BIM

Niveau de BIM:
Niveau 2 (la maquette numérique collaborative)
Type de plateforme de partage des données:
Tekla BIMsight

Utilisateurs BIM

Ingénieur(s) de stabilité:

Scia Engineer

Entrepreneur(s):

Tekla

Description du BIM

Application du BIM:

L’outil BIM joue ici un rôle important. L’échange de modèles 3D principalement sous la forme d’un fichier IFC entre les différentes parties a permis d’écarter un certain nombre d’incompatibilités relevées par exemple entre le bureau de dessin de la structure en acier et le bureau de dessin général. Pour ce faire, on a travaillé dans le programme Tekla BIMsight, celui-ci permettant de formuler aisément des remarques au format numérique. Par ailleurs, le modèle 3D constitue également d’emblée un dossier as-built. Il peut ainsi être utilisé ultérieurement afin de connaître l’emplacement exact de tel ou tel élément.

Pour ce projet, Abicon a été désigné bureau de dessin et d’études par l’entrepreneur Van De Walle IBC d’Aalter chargé de l’exécution, et ce pour tout le gros œuvre du projet. Dans ce cadre, Abicon a tout d’abord établi un modèle de calcul pour ce projet. Ce modèle de calcul a été élaboré sur la base des plans d’architecte disponibles en 2D. Un modèle IFC de ce modèle de calcul a ensuite été établi puis transmis au dessinateur d’Abicon. Un modèle 3D complet a alors été constitué dans Tekla, sur la base du modèle IFC, intégrant le dessin de tous les éléments nécessaires à la constitution d’un bâtiment entièrement préfabriqué. À cet égard, le modèle 3D a fait plusieurs allers-retours via IFC entre l’ingénieur et le dessinateur d’Abicon proprement dits, ce qui a permis de contrôler le travail de dessin et de formuler des remarques dans le modèle IFC. On peut considérer ceci comme un « environnement BIM fermé », les échanges 3D s’étant cantonnés aux membres du personnel d’Abicon.

Mais un « environnement BIM ouvert » a également commencé à ce moment : le dessin des raccords en acier a été effectué par le fournisseur d’acier. Aussi un IFC du modèle Tekla a-t-il été envoyé au fournisseur d’acier. Les éléments de raccord y ont alors été dessinés dans un nouveau fichier basé sur l’IFC, un nouvel IFC de ce dessin étant ensuite envoyé pour contrôle à l’ingénieur d’Abicon (vérification de la structure en acier dans le modèle complet). Des remarques ont alors été formulées via le programme Tekla BIMsight, les échanges avec le fournisseur d’acier intervenant ensuite sur cette même base. Résultat : une procédure de dessin à la fois correcte et très fluide.

Expérience du BIM:

Le caractère novateur dans ce projet réside principalement dans le mode de communication, assuré dans un premier temps entre l’ingénieur et le dessinateur par l’échange d’un modèle 3D, puis entre le dessinateur et le fournisseur des éléments toujours via un modèle 3D. Un gain de temps considérable, les esquisses sur papier n’étant dès lors guère voire pas nécessaires. La vérification des plans du fournisseur se fait également en 3D et non plus sur plan.