Description du projet

Situé sur un terrain de 10 hectares en bords de Loire, le nouveau CHU vise à regrouper les sites de l’Hôtel-Dieu et l’hôpital Laennec, aujourd’hui distants de plusieurs kilomètres. Il accueillera également l’Institut de cancérologie de l’Ouest et sera l’épicentre d’un véritable quartier de la santé. On y trouvera des commerces, des lieux d’habitation, mais aussi des activités de recherche et de formation liées à l’hôpital : laboratoires et entreprises de biotechnologies, une partie de la faculté de médecine, des formations paramédicales, etc. En chiffres :
  • Conception : 2014 – Livraison : 2023.
  • Emprise totale : 10,1 hectares – Surface totale : 292.053 m².
  • 1.384 lits et places dont 257 lits de soins critiques.
  • 58 salles de bloc opératoire réparties en trois centres opératoires.
  • 16 services, 14 bâtiments, 1.200 places de parking en sous-sol.
  • Montant des travaux : 528.650.000 €
 

Données du projet

Localisation:
Nantes - France
Type de projet:
Nouvelle construction
Type de construction:
Santé publique (hôpital, maison de repos, ...)
Maître d’ouvrage:
Centre Hospitalier Universitaire - Nantes
Architecte(s):
ART & BUILD (mandataire) et PARGADE ARCHITECTES (F)
Partenaires du projet:

ARTELIA Bâtiment & Industrie (F)
Signes & Paysage (F)

Superficie:
25.000 m² <...
Coût du projet:
€ 25.000.000 <...
Date de début du projet:
2015
Type de contrat:
Traditionnel

Utilisation BIM

Niveau de BIM:
Niveau 2 (la maquette numérique collaborative)
Type de plateforme de partage des données:
Mezzoteam (Prosys)

Utilisateurs BIM

Maître d’ouvrage:

Solibri

Architecte(s):

Revit, dRofus, AutoCAD

Ingénieur(s) de stabilité:

Revit, dRofus, AutoCAD

Ingénieur(s) de techniques spéciales:

Revit, dRofus, AutoCAD

Description du BIM

Application du BIM:

L’équipe BIM est composée de BIM-modeleurs et BIM-coordinateurs par discipline et est organisée autour du BIM-manager.

Les applications pour le BIM d’exécution : analyse structurelle, analyse énergétique, lumière du jour, coût, cohérence et coordination, identification des clashs, synthèse…

L’année 2017 verra le projet progresser en niveau BIM 3 par la mise en place des maquettes numériques intégrées. A long terme, celles-ci permettront d’apporter le BIM d’exploitation au client.

Expérience du BIM:

Hormis les avantages de cohérence, de coordination et d’identification des clashs, les difficultés sont les suivantes :

  • la taille et la complexité du projet
  • le démarrage ardu par un manque de pratique du logiciel et du BIM
  • la résistance au changement et la formation des intervenants
  • la mise en place des protocoles, chartes et méthodologies complexes et longues
  • les réticences à transmettre les modèles natifs
  • le manque d’acteurs impliqués dans le BIM et d’un réel travail collaboratif.