BIM et l’acier pour béton

Le BIM concerne toutes les disciplines du secteur de la construction, et notamment l’acier pour béton. Dans le cadre de la nouvelle Note d’information technique du CSTC ‘Le ferraillage du béton’, Codabe a récemment organisé, en collaboration avec le CSTC, la Confédération Construction et ORI, une après-midi d’information intitulée ‘Acier pour béton : vers le ferraillage de demain’.

Après une introduction générale concernant la nouvelle NIT et le BIM, l’heure était à la pratique. Tout d’abord, un bureau d’étude qui élabore l’armature du béton à l’aide d’un logiciel BIM a fait part de son expérience et a montré les avantages du BIM.  L’utilisation du BIM permet, d’une part, d’améliorer la collaboration entre les différents services et, d’autre part, d’établir automatiquement des liens entre le calcul et le tracé du coffrage, par exemple. Les avantages du BIM ne se limitent toutefois pas au travail en interne; on peut, par exemple, générer différentes vues (2D et 3D) à partir du modèle. Le lien avec le bordereau de pliage issu de la nouvelle NIT doit encore être développé, mais sera disponible dans un avenir proche.

Les avantages du BIM ont ensuite été à nouveau mis en lumière grâce à la présentation d’un exemple pratique, fruit de la collaboration entre le bureau d’étude, l’entrepreneur et la centrale de ferraillage. Ce travail d’équipe au moyen du BIM a permis une livraison anticipée ainsi qu’une économie substantielle.

Enfin, divers logiciels ont été brièvement présentés, illustrant ainsi l’éventail de possibilités dans ce domaine.

source : Maquette numérique d’Allplan, par Frank Burm de Movares, image de Movares

source : Placement des armatures par Van Noordenne pour Heijmans, photo prise par Heijmans